Enquête publique « Projet de restauration de la Bonne et du Malentraz aux Faures sur la commune de Valjouffrey »

Dans le cadre de l’instruction du projet de restauration d’un espace de bon fonctionnement sur les berges de la Bonne et du Malentraz au hameau des Faures sur la commune de Valjouffrey (Isère), les services de l’État par arrêté n° 38-2018-137-DDTSE02 du 17 mai 2018, ouvrent une enquête publique sur le projet susvisé, d’une durée de 19 jours, du 18 juin 2018 au 6 juilet 2018 – 16h00.

A ce titre, M. Michel PUECH  a été désigné Commissaire-Enquêteur sur la liste d’aptitude par le Tribunal Administratif de Grenoble pour conduire cette enquête.

Il sera présent, en mairie de Valjouffrey, pour y recevoir les observations des intéressés sur le registre d’enquête, les jours et heures suivants :

  • le lundi 18 juin 2018, de 9h00 à 12h00
  • le mercredi 27 juin  avril 2018, de 9h00 à 11h30
  • le jeudi 26 avril 2018, de 14h00 à 17h00

Les différents documents administratifs, réglementaires et techniques  liés à ce dossier sont consultables et téléchargeables via les liens ci-dessous :

Avis d’enquête publique Arrêté préfectoral d’enquête publique Dossier d’autorisation environnementale du projet Mémoire complémentaire Avis de la D.R.A.C Avis de la C.L.E

 

 

 

 

 

Sur la Roizonne : démantèlement du seuil des Replats

Les poissons vont pouvoir circuler plus facilement sur le cours de la Roizonne ! En effet, le seuil des Replats, situé sur la partie aval du cours d’eau, a été démantelé à l’automne dernier. Cet ouvrage, réalisé dans les années 70 pour stabiliser la passerelle des Replats, empêchait la truite fario ainsi que le chabot de remonter la rivière, la hauteur de chute étant trop importante. Afin de maintenir la possibilité de franchissement de la Roizonne pour les piétons et les chevaux (sentier labellisé au PDIPR *), une nouvelle passerelle en bois, sans pile centrale au milieu du lit de la rivière, sera réalisée à l’automne prochain.

Cette opération est pilotée par le SIGREDA et financée dans le cadre du Contrat de Rivières Drac isérois par l’Agence de l’Eau, la Région Auvergne Rhône-Alpes, EDF (dans le cadre de la convention avec la CLE Drac Romanche), par les communes de la Valette et de Siévoz, toutes deux propriétaires de l’ouvrage et par la Communauté de communes de la Matheysine (gestionnaire du PDIPR). Ces travaux contribuent à améliorer la continuité écologique de nos cours d’eau, notion qui se définit par la libre circulation des espèces animales et le bon déroulement du transport des sédiments. La restauration de la continuité écologique constitue une obligation règlementaire pour les propriétaires des ouvrages (seuils, barrages…) situés sur les tronçons des cours d’eau concernés (cours d’eau en liste 2 au titre de l’article L214-17 du Code de l’environnement). Cette démarche est encadrée par les services de l’Etat.

PDIPR : Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnées).